Fédération des chasseurs

Infos utiles

Nouveau Flash-Info !

14 déc 2012

 

Flash-Info février 2014

S'abonner au flux RSS

Le Marais de Saône

Laissé à l'abandon depuis une cinquantaine d'années, le marais de Saône sort de l'ombre. Dans les années 90, les chasseurs de Saône, conscients que le marais se ferme progressivement, souhaitent apporter leur concours dans sa sauvegarde et sa réhabilitation au bénéfice de la faune et de la flore sauvage.

Le Marais de Saône se situe en limite occidentale des premiers plateaux calcaires du Doubs, à environ 10 Km au sud-est de Besançon.

 

Il présente une topographie quasiment plane oscillant entre 390 et 380 m d'altitude avec un point bas, le Creux sous roche situé à 367 mètres.

 

Pâturage extensif sur le marais de Saône

 

Par ailleurs, les eaux transitant à travers le marais contribuent à l’alimentation de la source d’Arcier. Cette dernière représente un enjeu capital dans la ressource en eau de Besançon puisqu'elle alimente 45% de la population de la ville (soit quelques 55 000 habitants).

 

 

Doté d’une mosaïque diversifiée de milieux humides, le marais de Saône héberge encore une faune et une flore spécifiques de très grand intérêt.

 

Ce marais a toutefois subi un nombre important d’atteintes (drainage, enrésinement, abandon, urbanisation, pollutions diverses, etc.) qui altèrent de façon prononcée ses fonctionnalités de zone humide. La prise de conscience progressive de l’obligation de préserver cette zone a conduit en septembre 2000 à la création du Syndicat mixte du marais de Saône.

 

C'est dans ce contexte que l'ACCA de Saône, subventionnée par la Fédération des Chasseurs du Doubs va acheter deux parcelles à l'abandon. Sept hectares de résineux y sont coupés et la parcelle retrouve sa vocation première de prairie humide. Elle borde ainsi trois étangs de faible profondeur creusés en 2004. Six chevaux de race Konig-Polski, financés par les chasseurs, y sont installés afin d' entretenir le site via un pâturage extensif.  

 

Depuis, des visites guidées sont organisées afin de valoriser l'enjeu de protection des zones humides et d'illustrer la contribution des chasseurs à la préservation du marais.



Haut de page

Météo